Mirella-petit - Copie

Mirella Vallance

Psycho-bio-thérapeute, et formatrice à l’école de décodage Biologique Christian Flèche

Biographie

Anciennement danseuse professionnelle, j’ai ressenti dans mon corps toute sortes de blessures et traumatismes répétés, qui m’ont amenée à vouloir comprendre son fonctionnement mécanique, et à prendre soin de lui.

Très vite, mes premières formations m’ont fait prendre conscience du lien étroit qu’il existe entre le symptôme physique et le ressenti intense que chacun éprouve face à diverses épreuves de vie (même si, apparemment le symptôme physique est déclenché par un accident ou toute autre circonstance extérieure…)

Dans mon désir de découvrir et comprendre les mécanismes qui relient l’émotion au corps, j’ai d’abord été certifiée en:
– Somatothérapie (Jean-Louis Abrassard. Ecole du Toucher)
– puis en Thérapie Fonctionnelle du Mouvement (Hervé Chambon et Gilles Dionizio. ETFM), Kinésiologie et Fleurs de Bach
– avant de me passionner pour le Psycho-Bio-décodage (Christian Flèche.Ecole de Formation en Psycho Bio-décodage et Jean-Guillaume Salles. Bio-Bases et PNL thérapeutique).

L’expérimentation de chacune de ces techniques a généré en moi de formidables et profonds changements qui ont achevé de me convaincre

Aujourd’hui, riche de ces approches diverses, je les combine pour m’adapter à votre demande et vous accompagner le plus finement possible sur le chemin de votre mieux-être!

Le décodage biologique est une approche  complémentaire aux pratiques des professionnels des milieux de la santé, de l’éducation, des relations humaines…

Le décodage biologique a pour objectif à travers l’écoute,  d’accompagner dans la recherche du sens de son symptôme. Et aussi de la cause de ce symptôme.

Dans notre enfance chacun de nous a du s’adapter à l’éducation délivrée par les adultes, parents comme enseignants. Le propre de l’enfant étant de vouloir satisfaire au mieux les personnes de son entourage, afin de se sentir aimé, accepté, reconnu.

Il est très courant que cette manière de faire se poursuive à l’âge adulte, faisant de nous des personnes « suradaptables », c’est-à-dire désireuses de se faire aimer, accepter et reconnaître, en répondant aux attentes d’autrui. Celles de nos familles, de nos conjoints, de nos amis, de nos collègues, de notre hiérarchie…et bien souvent nous tombons dans le piège de l’oubli de Soi, de nos propres besoins, et du respect de nos limites. Cela peut même nous conduire jusqu’à la méconnaissance de nous-mêmes, et à la dépendance affective.

Réseaux sociaux

Prochaines interventions

Quelques témoignages